Syrie: Seul l'ONU peut autoriser le recours à la force, selon le chef de la diplomatie russe

Reuters

— 

Le Conseil de sécurité de l'ONU est seul à même d'autoriser un recours à la force en Syrie, a souligné lundi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Moscou a opposé à trois reprises son veto à des projets de résolution de l'ONU menaçant Damas de sanctions pour condamner la poursuite de la répression du soulèvement populaire. Ses divergences avec les puissances occidentales continuent à paralyser le Conseil de sécurité.

«Nous jugeons opportun de défendre la charte des Nations unies qui dit que le recours à la force ne peut être décidé que par le Conseil de sécurité», a déclaré Sergueï Lavrov, en visite à Helsinki. «La situation en Syrie est importante et suscite des inquiétudes, non seulement à cause de l'effusion de sang, mais parce que l'issue de ce drame aura des conséquences sur la manière dont les conflits seront résolus ; soit la charte des Nations unies l'emportera, soit ce sera la démocratie par les bombes», a-t-il ajouté.