Kazakhstan: Un garde-frontière kirghize tue cinq personnes

Reuters

— 

Un garde-frontière kirghize en poste à la frontière avec le Kazakhstan a tué par balle cinq personnes lundi avant de s'enfuir à bord d'un véhicule volé, rapportent les autorités de cette ancienne République soviétique d'Asie centrale musulmane.

L'homme, dont les mobiles n'ont pas été élucidés à ce stade mais qui a agi seul, a notamment abattu le responsable de ce poste-frontière situé dans une région montagneuse. Trois autres de ses collègues ainsi que la femme d'un des leurs figurent parmi les victimes. Les forces de sécurité se sont lancées aux trousses du fugitif, qui est armé.

Le corps des gardes-frontières fait partie au Kirghizistan du Comité d'Etat pour la sécurité nationale, héritier du KGB de l'ère soviétique.