Berlin n'assouplira pas les conditions faites à Athènes-ministre

Reuters

— 

L'Allemagne ne modifiera pas sensiblement les accords passés avec la Grèce, a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle, à l'issue d'une rencontre avec son homologue grec Dimitris Avramopoulos.

Athène veut convaincre les autres pays de la zone euro de lui accorder un délai supplémentaire de deux ans pour respecter les engagements convenus dans le cadre d'un second plan d'aide international de 130 milliards d'euros.

Le Premier ministre Antonis Samaras devrait s'y employer à l'occasion d'entretiens cette semaine avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président François Hollande et le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker.

Dimitris Avramopoulos a dit de son côté que le gouvernement grec présenterait un programme de réformes de 11,7 milliards d'euros dans quelques semaines pour répondre aux exigences des bailleurs de fonds internationaux.