Afghanistan: La Nouvelle-Zélande va accélérer le retrait de ses troupes

Avec Reuters

— 

La Nouvelle-Zélande a annoncé ce lundi son intention d'accélérer le retrait de ses troupes déployées en Afghanistan au lendemain de la mort de trois soldats dans la province de Bamiyan, pourtant considérée comme étant l'une des plus sûres du pays.

Le Premier ministre John Key a jugé «hautement probable» un retrait du contingent néo-zélandais, fort de 145 hommes, d'ici avril prochain, soit six mois plus tôt que prévu. Le chef du gouvernement a assuré que cette décision n'était pas liée à la mort de cinq soldats en un mois dans la province de Bamiyan.

Trois soldats néo-zélandais, dont une femme, ont été tués dans l'explosion d'une bombe improvisée dimanche dans cette province, théâtre depuis peu d'une série d'attaques menées contres les forces afghanes et étrangères.