Afghanistan: L'Iran dément toute implication dans des attentats

Reuters

— 

L'Iran dément toute implication dans la série d'attentats-suicides perpétrés cette semaine dans le sud-ouest de l'Afghanistan, qui ont fait au moins 28 morts, rapporte dimanche la chaîne d'information iranienne de langue anglaise Press TV. A la suite de cette vague d'attaques, deux insurgés présumés ont été tués et trois autres arrêtés par les services de renseignements afghans, la Direction nationale de la sécurité (NDS), qui les accusent d'être impliqués dans les attentats commis dans la province de Nimroz limitrophe de l'Iran.

Les cinq insurgés sont des ressortissants iraniens qui ont été formés en Iran, selon la NDS.

«Insistant sur les relations amicales entre l'Iran et l'Afghanistan, (le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramin) Mehmanparast a démenti dimanche toute intervention de l'Iran», rapporte Press TV sur son site internet. «Il a rejeté l'accusation selon laquelle l'Iran serait impliqué dans les récentes explosions dans la province afghane de Nimroz», peut-on lire.