L'Iran avance vers l'arme atomique, selon des médias israéliens

Reuters

— 

L'Iran est en train d'intensifier son travail d'élaboration d'une ogive nucléaire, selon deux journaux israéliens parus dimanche, qui citent des responsables du gouvernement mené par le Premier ministre Benjamin Netanyahou et des fuites du renseignement américain.

Ces allégations sont publiées par les quotidiens Haaretz, plutôt opposé à Benjamin Netanyahou, et Hayom, soutien du gouvernement, deux jours après un article du journal Yedioth Ahronoth qui affirmait que le Premier ministre souhaitait lancer une attaque sur les sites nucléaires iraniens avant l'élection présidentielle américaine du 6 novembre.

Israël, les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) accusent Téhéran de chercher à se doter de l'arme atomique, ce que l'Etat hébreu, largement considéré comme le seul pays de la région à disposer d'un arsenal nucléaire, juge comme une menace contre sa propre existence. L'Iran affirme, de son côté, que son programme est exclusivement civil.

Des avancées «bien supérieures à ce qui est connu»

Haaretz, qui cite un haut responsable israélien, rapporte qu'un document du renseignement américain, compilé par l'administration de Barack Obama, comprend une «mise à jour de dernière minute» sur des avancées iraniennes dans l'élaboration d'une ogive nucléaire, «bien supérieures à ce qui est connu» par les inspecteurs des Nations unies.

Selon Hayom, ce même document signale que l'Iran a «accéléré ses efforts» pour avancer son programme nucléaire, en particulier la création de têtes de missiles balistiques.

Interrogé par une radio israélienne, Tzvi Hauser, secrétaire du gouvernement, a laissé entendre que les deux articles pouvaient être pris pour argent comptant.

«On accuse trop souvent tel ou tel responsable de manipulation, ce qui n'est pas le cas», a-t-il dit à Israel Radio.

Des responsables du renseignement américain ont, quant à eux, rappelé leur position, selon laquelle l'Iran n'est pas encore certain de vouloir se doter de l'arme atomique, et ne sera de toute façon pas en mesure de le faire avant des années.