Sinaï: Fusillade contre des casques bleus, pas de blessés

Reuters

— 

Un groupe d'hommes armés a ouvert le feu dimanche sur des soldats d'une force de maintien de la paix dans le Sinaï près de la frontière avec Israël sans faire de blessés, rapporte une source au sein des services de sécurité égyptiens.

Cet incident intervient alors que l'armée égyptienne mène une opération contre des activistes évoluant dans cette zone désertique et soupçonnés d'être responsables d'une attaque qui a coûté la vie à 16 gardes-frontières, dimanche dernier.

«L'attaque s'est produite dans la zone d'Oum Chihan au milieu du Sinaï, mais personne n'a été blessé», a-t-on précisé de même source.

Un peu plus tôt, les forces de sécurité égyptiennes se sont heurtées à des hommes armés qui ont ouvert le feu sur un point de contrôle de la police, sans faire de victime.

Les attaques se multiplient contre les policiers présents dans la région depuis mercredi.

L'armée égyptienne a dépêché des centaines de soldats et des véhicules blindés dans le nord du Sinaï jeudi pour lutter contre les activistes qui opèrent près de la frontière et cette offensive aurait fait une vingtaine de morts parmi ce que les autorités du Caire qualifient de terroristes.

Vendredi, six personnes ont été arrêtées. Trois d'entre elles ont ensuite été remises en liberté.