Turquie: Fin d'une opération militaire contre le PKK

Avec Reuters

— 

Les forces armées turques ont mis fin à une opération militaire de près de trois semaines contre des insurgés kurdes dans la région de Semdinli, dans le sud-ouest du pays, après avoir tué «un grand nombre» de combattants, a déclaré ce samedi le gouverneur local.

Des avions turcs ont bombardé les positions des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans cette région montagneuse, frontalière de l'Irak et de l'Iran. Les combats figurent parmi les plus intenses enregistrés ces dernières années, alors que le conflit dure depuis des décennies et a fait quelque 40.000 morts.

«Au terme de cette opération, menée avec rigueur et détermination, l'organisation terroriste du PKK n'a pas pu atteindre ses buts cruels et un grand nombre de ses membres ont été neutralisés», a affirmé le gouverneur. Un euphémisme régulièrement utilisé par les responsables turcs pour parler de morts. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan avait annoncé mardi que 115 militants du PKK avaient été tués à Semindli. Les combats ont commencé lorsque le parti indépendantiste a établi des postes de contrôle et tenté de faire de la région un bastion kurde.