Dîner mortel pour 3 soldats américains tués par des policiers afghans

Avec Reuters

— 

Un commandant de la police afghane et plusieurs de ses hommes ont tué trois soldats américains dans la province d'Helmand, dans le sud du pays, après les avoir invités à dîner pour parler de questions de sécurité, ont annoncé vendredi des responsables afghans. Les soldats américains faisaient partie des forces spéciales et ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'ils se trouvaient dans la zone de Sarwan Qala.

«Pendant le dîner, le commandant de police et ses collègues leur ont tiré dessus avant de prendre la fuite. Le commandant de la police nationale afghane était en charge de la police locale à Sangin», a déclaré à Reuters un haut responsable afghan sous le couvert de l'anonymat. «Il semble qu'il avait élaboré auparavant un plan pour les tuer», a-t-il ajouté.

Une porte-parole des forces de l'Otan an Afghanistan a confirmé l'attaque, tout en ajoutant qu'il était encore trop tôt pour dire s'il s'agissait de l'oeuvre d'un soldat dévoyé ou d'un militant taliban infiltré. Les fusillades vertes ou bleues, ainsi nommées pour désigner le fait, pour des policiers ou des soldats afghans, de retourner leur arme contre des soldats occidentaux, ont gravement entamé la confiance entre les alliés alors que les troupes de combat de l'Otan se préparent à transférer l'entière responsabilité de la sécurité aux Afghans d'ici 2014. Vingt-quatre attaques similaires ont été perpétrées contre des soldats étrangers depuis janvier, selon l'Otan, faisant 28 morts.