Ankara accuse Assad d'armer les insurgés kurdes en Turquie

Avec Reuters

— 

Le ministre turc des Affaires étrangères a accusé jeudi le président syrien Bachar al-Assad d'armer les insurgés kurdes du PKK en Turquie.

«Assad leur fournit une assistance en armes. Oui, ce n'est pas de l'imagination, c'est tout à fait vrai. Nous avons pris des mesures contre cette menace», a dit Ahmet Davutoglu à des journalistes dans l'avion qui le conduisait en Birmanie. Selon le chef de la diplomatie turque, les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) sont présents dans les villes de Kobani et d'Afrine, dans le nord de la Syrie.

Dans une interview à un journal turc début juillet, le président Assad démentait avoir autorisé le PKK à opérer en territoire syrien, près de la frontière turque. Depuis 1984, l'insurrection kurde a fait 40.000 morts en Turquie. Jeudi matin, un autocar militaire a été attaqué près de la base navale de Foca, dans la province d'Izmir, dans l'ouest du pays. Un soldat a été tué.