Syrie: Des rebelles signent un «code de bonne conduite»

Reuters

— 

Des chefs de l'Armée syrienne libre (ASL) ont signé un «code de bonne conduite» où ils s'engagent à respecter les lois de la guerre et à bien traiter les prisonniers, une semaine après la diffusion de vidéos montrant des exécutions sommaires dans les zones contrôlées par les insurgés à Alep.

Dans ce document, les chefs de plusieurs brigades des forces rebelles en lutte contre les troupes de Bachar al-Assad s'engagent à interdire les viols, la torture et les exécutions de détenus.

L'ASL «respectera les droits de l'homme, en parfait accord avec ses principes juridiques et religieux et en conformité avec le droit international», souligne le texte. Mais la brigade Tawhid, basée à Alep et qui serait responsable d'exécutions sommaires la semaine dernière, n'a pas signé ce code de bonne conduite, qu'ont en revanche approuvé les combattants de Deraa, Daïr az Zour, Soueida, Hama et Homs.