Les combats au Soudan ont fait plus de 650.000 déplacés

Reuters

— 

Les combats entre l'armée soudanaise et les rebelles dans deux provinces frontalières du sud du pays ont forcé 655.000 personnes à abandonner leurs foyers, ont déclaré ce mercredi les Nations unies. Les combats entre les forces de Khartoum et les rebelles du SPLM-Nord ont éclaté dans le Sud-Kordofan au moment de l'indépendance du Soudan du Sud, début juillet 2011. Ils se sont étendus à la province voisine du Nil Bleu à partir de septembre dernier.

L'ONU et plusieurs ONG soulignent les risques de famine dans ces deux provinces, surtout dans les zones contrôlées par les insurgés.

Près de 520.000 personnes ont pris la fuite dans le seul Sud-Kordofan, a déclaré à la presse Mark Cutts, le coordinateur humanitaire des Nations unies au Soudan. Plus de 200.000 personnes ont trouvé refuge au Soudan du Sud ou en Ethiopie.