Irak: Huit membres d'une même famille tués par balles

© 2012 AFP

— 

Des hommes armés ont abattu mercredi douze personnes, sept femmes et cinq hommes, dans une maison close de l'est de Bagdad, a-t-on appris auprès de sources médicales et sécuritaires.
Des hommes armés ont abattu mercredi douze personnes, sept femmes et cinq hommes, dans une maison close de l'est de Bagdad, a-t-on appris auprès de sources médicales et sécuritaires. — Ahmad al-Rubaye AFP

Huit membres d'une même famille irakienne ont été tués par balles mercredi matin dans leur maison à Baiji, à 200 kilomètres au nord de Bagdad, selon des sources médicale et de sécurité. L'attaque a visé la famille de l'avocat Khayrallah Chati.

«Khayrallah Chati, sa femme, cinq garçons et un parent restant chez eux ont été tués tôt ce matin à Baiji», a déclaré un officier de police, s'exprimant sous couvert de l'anonymat. «Des hommes armés ont attaqué sa maison et ouvert le feu sur la famille. De premières informations font état d'une attaque terroriste mais l'enquête est encore en cours», a-t-il ajouté. L'officier a précisé qu'un des fils de Khayrallah Chati était enquêteur judiciaire.

Al-Qaïda avait prévenu

Un responsable dans le principal hôpital de Tikrit a indiqué de son côté que son établissement avait reçu huit dépouilles -sept hommes et une femme- portant tous de multiples blessures par balles. Dans un message diffusé le 25 juillet sur internet, l'Etat islamique d'Irak (ISI), une branche d'Al-Qaïda, avait annoncé «une offensive sacrée au cours du ramadan» visant des cibles «soigneusement choisies», notamment les «forces de sécurité, l'armée» et des chiites.

Auparavant, il avait fait part de son intention d'intensifier son combat dans le pays, notamment en «traquant et en éliminant les juges, les procureurs et ceux qui les protègent».