« Pluie d'été » à Gaza

©2006 20 minutes

— 

Malgré sa vaste offensive contre le Liban, l'armée israélienne n'a pas desserré son étau sur la bande de Gaza. Fin juin, Tsahal a lancé une opération aérienne et terrestre après le rapt d'un soldat par des groupes armés palestiniens. Et hier l'opération « Pluie d'été » se poursuivait : trois Palestiniens, membres de la branche armée du Hamas qui a revendiqué le rapt du caporal Shalit, ont été tués en cherchant à s'opposer à une incursion israélienne au nord de la bande de Gaza. Deux autres ont péri dans un raid aérien.

Avant l'aube, chars, blindés et bulldozers sont entrés en territoire palestinien pour empêcher les tirs de roquettes qui s'abattent sur Israël. Une action militaire sans grand succès : trois roquettes artisanales de type Qassam tirées depuis la bande de Gaza ont explosé à Sdérot, au sud de l'Etat hébreu, sans faire de victimes.

Malgré les combats, Israël a relâché, hier soir, un ministre du Hamas. Samir Abou Eisheh avait été fait prisonnier fin juin avec soixante-trois autres responsables du parti islamiste en riposte à l'enlèvement de Shalit.

C. L.