Egypte: Un commando à bord d'un véhicule blindé a pénétré en Israël

© 2012 AFP

— 

Un commando à bord d'un véhicule blindé égyptien est parvenu dimanche soir à pénétrer sur le territoire israélien près du poste-frontière de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, avant d'être neutralisé, a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne.
Un commando à bord d'un véhicule blindé égyptien est parvenu dimanche soir à pénétrer sur le territoire israélien près du poste-frontière de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, avant d'être neutralisé, a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne. — David Buimovitch afp.com

Un commando à bord d'un véhicule blindé égyptien est parvenu ce dimanche soir à pénétrer sur le territoire israélien près du poste-frontière de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, avant d'être neutralisé, a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne. Selon le porte-parole, ce véhicule a été détruit à l'aide de l'armée de l'air israélienne. La radio publique a précisé qu'un hélicoptère israélien l'avait attaqué et que trois «terroristes» qui étaient à son bord ont été tués.

L'armée mène des opérations dans le secteur à la recherche d'autres membres du commando susceptibles de se trouver en territoire israélien, selon le porte-parole militaire. «A environ 20h (19h à Paris) un groupe d'hommes armés a pris d'assaut un poste-frontière égyptien dans le Sinaï et tué 10 à 15 personnes. Ils ont ensuite pris le contrôle de deux véhicules blindés qui se sont dirigés vers le poste-frontière de Kerem Shalom», a ajouté le porte-parole.

Pas de victime du côté des soldats israéliens

«Une explosion s'est produite dans un des véhicules avant qu'il n'atteigne le territoire israélien, tandis que le deuxième a été attaqué par l'armée de l'air israélienne. Il n'y a pas eu de victime du côté des soldats israéliens», a ajouté le porte-parole. Au moins 13 gardes-frontière égyptiens ont été tués dans une attaque contre un barrage situé dans le Sinaï, près de la frontière entre l'Egypte et Israël, avait-on indiqué auparavant de sources médicale et de sécurité égyptiennes.

Des hommes armés vêtus comme des Bédouins du Sinaï sont arrivés à bord de deux véhicules et ont ouvert le feu sur le barrage, selon un responsable de la sécurité égyptienne. L'attaque a fait 13 morts selon la source médicale, entre 13 et 15 selon le responsable de la sécurité qui a également fait état de sept blessés.