Nigeria: L'attentat suicide a fait huit morts

Reuters

— 

L'attaque à la voiture piégée qui a frappé un poste de contrôle militaire ce dimanche dans la ville de Damaturu, au nord-est du Nigeria, a tué six soldats et deux civils, a indiqué la police.

«Le kamikaze a actionné le détonateur avant que la voiture dans laquelle il se trouvait ne puisse être stoppée, tuant six soldats et un civil», a déclaré à Reuters par téléphone Patrick Egbmuniwe, commissaire de police de l'Etat de Yobe. «Un autre civil est décédé peu après à l'hôpital des suites de ses blessures», a-t-il ajouté. L'attaque n'a pas été revendiquée.

Les soupçons se portent sur la secte islamiste Boko Haram, engagée dans une insurrection armée contre le gouvernement du président Goodluck Jonathan dans le nord, et qui souhaite instaurer un Etat islamique dans un pays divisé à parts égales entre chrétiens et musulmans.