Turquie: 115 rebelles kurdes tués par l'armée depuis le 23 juillet

© 2012 AFP

— 

Cent quinze rebelles kurdes ont été tués au cours d'une vaste offensive militaire lancée les 23 et 24 juillet dans le sud-est de la Turquie contre le PKK, a annoncé dimanche le ministre turc de l'Intérieur, Idris Naim Sahin, cité par l'agence Anatolie.
Cent quinze rebelles kurdes ont été tués au cours d'une vaste offensive militaire lancée les 23 et 24 juillet dans le sud-est de la Turquie contre le PKK, a annoncé dimanche le ministre turc de l'Intérieur, Idris Naim Sahin, cité par l'agence Anatolie. — Mustafa Ozer afp.com

Cent quinze rebelles kurdes ont été tués au cours d'une vaste offensive militaire lancée les 23 et 24 juillet dans le sud-est de la Turquie contre le PKK, a annoncé ce dimanche le ministre turc de l'Intérieur, Idris Naim Sahin, cité par l'agence Anatolie.

«Nous avons abouti à la conclusion que 115 membres de l'organisation terroriste séparatiste ont été neutralisés après une offensive intense lancée les 23 et 24 juillet», a déclaré le ministre, faisant référence au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit). Naim Sahin a souligné que l'offensive se poursuivait, et que les forces de sécurité prenaient des mesures pour empêcher les rebelles kurdes de fuir dans le nord de l'Irak où le PKK a mis en place des bases.

Ce dimanche, des combattants du PKK ont lancé une attaque contre un poste de l'armée situé près la frontière avec l'Irak, provoquant des affrontements qui ont fait un total de 22 morts, selon un bilan officiel. Une série d'attaques similaires ont incité Ankara à lancer en juillet une vaste offensive terrestre et aérienne contre le PKK, impliquant le déploiement de quelque 2.000 soldats dans la région pour tenter de chasser les rebelles de la ville de Semdinli.