Chine: Près de 2.000 arrestations pour des faux médicaments

Reuters

— 

La police chinoise a interpellé près de 2.000 personnes dans le cadre d'une vaste opération nationale de lutte contre les médicaments contrefaits, a annoncé ce dimanche le ministère de la Sécurité publique.

La valeur des produits saisis se monte à près de 150 millions d'euros. Quelque 1.100 sites de production ont été détruits. Environ 18.000 policiers ont participé aux arrestations.
Les médicaments saisis étaient censés traiter des maladies très diverses telles que le diabète, l'hypertension ou encore la rage, selon un communiqué publié sur le site internet du ministère.

Pour promouvoir leurs médicaments, certains des suspects avaient recours à la publicité en ligne, dans la presse écrite ou à la télévision. L'ingestion des produits a entraîné des complications diverses, allant de problèmes au foie et aux reins jusqu'à l'attaque cardiaque.

Le gouvernement chinois promet régulièrement de renforcer les contrôles après une série de scandales dont celui du lait enrichi à la mélamine, mais rien de systématique n'a été engagé, si ce n'est quelques arrestations fortement médiatisées.

«Le crime de fabrication de faux médicaments est loin d'être éradiqué», indique le ministère. «Les criminels finissent par inventer de nouveaux montages, deviennent plus malins et mieux à même de tromper.»