Le McDonald's continue de servir les clients alors qu'une femme vient d'y mourir

B.D.

— 

Une heure trente. C'est le temps qu'il a fallu aux équipiers d'un McDonald's de Sibenik, en Croatie, pour arrêter de servir leurs clients, alors qu'une femme venait de mourir d'une crise cardiaque dans le restaurant, rapporte le tabloïd britannique The Sun.

La scène s'est déroulée dimanche dernier. Une cliente s'est plainte de douleur dans la poitrine et s'est écroulée sur le sol. Alors que son mari téléphonait à une ambulance, le personnel du restaurant a continué à servir des hamburgers. Les managers ont en effet laissé le restaurant ouvert jusqu'à l'arrivée du médecin légiste. «Choquant» pour le quotidien britannique à scandales, qui publie le témoignage d'un client présent sur les lieux: «Personne n'a fermé le restaurant, ce qui aurait été fait dans n'importe quel autre endroit, surtout un fast-food.»

Démenti

Le corps de la défunte, dont l'identité est inconnue, est resté sur place pendant 90 minutes, simplement recouvert d'un drap. Selon une porte-parole de la police, «les services de secours ont été prévenus vers 19h45 et le médecin légiste a enlevé le corps vers 21h. Nous n'avons pas demandé la fermeture du restaurant, et ne pouvons pas dire actuellement si la cuisine était toujours en fonctionnement».

Un porte-parole du propriétaire du restaurant MacDonald’s franchisé, Global Food Company, a démenti les témoignages des clients présents sur les lieux et a affirmé que le restaurant avait été fermé après la mort de la victime.