Téhéran menace les «cyberattaquants» de «réponse musclée»

Reuters

— 

Les Etats-Unis s'exposeront à une «réponse musclée» s'ils continuent à mener des cyberattaques contre l'Iran, a déclaré un responsable iranien ce mercredi.

L'Iran accuse les Etats-Unis et leurs alliés d'essayer de saboter ses activités nucléaires en utilisant des virus informatiques tels que Stuxnet, qu'il juge responsable de la panne de centrifugeuses sur le principal site d'enrichissement de l'uranium iranien, en 2010.

Cyberattaque massive

«Si les cyberattaques vaines des Américains ne s'arrêtent pas, ils s'exposeront à une réponse musclée», a déclaré un responsable de la sécurité sur internet, resté anonyme, cité par l'agence de presse étudiante Isna. Il n'a pas fourni davantage de détails.

L'Iran a annoncé le mois dernier avoir découvert les projets des Etats-Unis, d'Israël et de la Grande-Bretagne, visant à lancer une cyberattaque massive après l'échec de la diplomatie américaine pour freiner le programme nucléaire iranien. Les Occidentaux accusent l'Iran de vouloir se doter de la bombe atomique, ce que l'Iran dément.