Un gradé iranien met en garde contre une intervention en Syrie

Reuters

— 

Un commandant des Gardiens de la révolution iranienne a mis en garde ce mardi contre toute intervention étrangère en Syrie où les combats font rage entre les forces du président Bachar al-Assad et les rebelles. «Les amis de la Syrie et le front de résistance n'en sont pas encore là, mais si cela devait arriver, des coups décisifs seraient portés au front de l'ennemi», a déclaré Masoud Jazayeri, cité par l'agence de presse Fars, en faisant référence implicitement à l'Arabie saoudite et au Qatar.

Les Syriens sont furieux contre ceux qui ont apporté leur soutien à la rébellion armée et chercheront à se venger, a-t-il prévenu, en nommant les Etats-Unis, la Turquie, le Qatar et l'Arabie saoudite. Le régime de Bachar al Assad a accusé à plusieurs reprises l'Arabie saoudite et le Qatar de fournir des armes et de financer les rebelles qui affrontent les forces de sécurité syriennes depuis mi-mars 2011.