Syrie: Bachar al Assad tombera quoi qu'il fasse, dit Laurent Fabius

Reuters

— 

Bachar al-Assad peut utiliser toutes les manoeuvres qu'il veut, il finira par tomber, a déclaré ce mardi le ministre français des Affaires étrangères. Laurent Fabius a également assuré que Paris, Washington, Londres et d'autres pays suivaient «au jour le jour» la situation des armes chimiques syriennes.

«Aucune justification de l'utilisation de ces armes ne sera acceptée», a-t-il dit lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale. La Syrie a reconnu pour la première fois lundi être en possession d'armes chimiques et menacé de les utiliser en cas d'«agression extérieure». Le président américain Barack Obama a averti lundi Damas que le recours à ces armes non conventionnelles serait «une erreur tragique».

«Bachar al-Assad peut utiliser toutes les manoeuvres qu'il veut, il finira par tomber», a dit Laurent Fabius. «Bachar al Assad tombera». «Et ce jour-là, ceux (...) qui se sont mis en travers de l'Histoire, comprendront qu'ils ont perdu, y compris auprès de l'opinion arabe», a-t-il ajouté en visant la Russie et la Chine qui ont opposé un veto sur un projet de résolution occidental Au conseil de sécurité de l'ONU.