Treize policiers rejoignent les rangs des taliban en Afghanistan

Avec Reuters

— 

Un commandant de police et douze officiers subalternes afghans ont fait défection et ont rejoint les rangs des taliban après avoir empoisonné sept de leurs collègues, ont annoncé mardi les autorités de la province de Farah, dans l'ouest de l'Afghanistan. Le commandant était chargé d'un point de contrôle dans le quartier de Bala Boluk lorsqu'il a fait défection avec son unité pour rejoindre le mouvement taliban auquel il a remis des armes et des équipements, dont des véhicules militaires.

Les sept policiers, empoisonnés parce qu'ils refusaient de rejoindre la rébellion, ont été transférés à l'hôpital et une enquête a été ouverte, a indiqué un porte-parole du gouverneur de Farah. Selon celui-ci, c'est la première fois que des membres de la police afghane rejoignent les talibans en emportant autant de matériel avec eux.