Irak: Le bilan de la série d'attaques se monte à 116 morts

Avec Reuters

— 

Deux bombes ont tué lundi soir neuf personnes en Irak, ont annoncé des sources policières et médicales, ce qui porte à 116 le nombre de personnes tuées au cours de la journée dans une série d'attentats visant principalement la communauté chiite. Une voiture piégée a explosé près d'un café du quartier chiite d'Amine, à Bagdad, tuant six hommes et en blessant 24.

Une bombe placée sur le bord de la route a tué trois passagers d'un minibus et a blessé sept autres personnes, à 20 km de la ville de Bakouba, au nord-est de Bagdad. La série d'attentats, où près de 300 personnes ont été blessées, marque les pires violences en Irak depuis le départ des troupes américaines en décembre 2011. Les attaques n'ont pas été revendiquées, mais un responsable irakien de la sécurité, qui a souhaité garder l'anonymat, les a attribuées à la branche locale d'Al Qaïda, majoritairement sunnite.