Pérou: Le ministre de la Justice devient chef du gouvernement

Reuters

— 

Le président péruvien Ollanta Humala a promu lundi à la tête de son gouvernement le ministre sortant de la Justice, Juan Jimenez, défenseur des droits de l'homme. Le ministre des Finances, Luis Miguel Castilla, et son homologue de l'Industrie minière et de l'Energie, Jorge Merino, sont reconduits dans leurs fonctions.

Ce remaniement constitue la réponse d'Humala aux manifestations hostiles à un important projet minier dans le nord du pays, que le Premier ministre sortant, Oscar Valdes, ancien officier de l'armée, a fait réprimer dans le sang.
Cinq manifestants ont été tués.

Le projet minier, dit Conga, mené par la société américaine Newmont Mining dans la région septentrionale de Cajamarca, est jugé décisif pour le développement du pays par le gouvernement.

En nommant Premier ministre Juan Jimenez, qui fut vice-ministre de la Justice dans le gouvernement qui a mené la transition démocratique en 2000, Ollanta Humala cherche à faire taire les critiques qui dénonçaient les tendances à l'autoritarisme du gouvernement Valdes. Mais le remaniement ne devrait pas apaiser pour autant les dirigeants des gouvernements régionaux, qui ont conduit les manifestations. Ils estiment que le président Humala a tourné le dos aux habitants pauvres des campagnes.