Sierra Leone: Charles Taylor fait appel de sa condamnation à 50 ans de prison

© 2012 AFP

— 

L'ex-président du Liberia Charles Taylor, condamné le 30 mai à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre en Sierra Leone, a fait appel, a-t-on appris jeudi auprès du Tribunal spécial pour la Sierra Leone.
L'ex-président du Liberia Charles Taylor, condamné le 30 mai à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre en Sierra Leone, a fait appel, a-t-on appris jeudi auprès du Tribunal spécial pour la Sierra Leone. — Toussaint Kluiters afp.com

L'ex-président du Liberia Charles Taylor, condamné le 30 mai à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre en Sierra Leone, a fait appel, a-t-on appris ce jeudi auprès du Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL).

«Charles Taylor demande respectueusement que la chambre d'appel inverse toutes les déclarations de culpabilité et les condamnations prononcées à son encontre et annule le verdict», a indiqué la défense de l'ancien président dans une requête publiée par le TSSL.