Syrie: Un quartier de Damas pris d'assaut pour la première fois par des chars

© 2012 AFP

— 

Des chars de l'armée syrienne ont pris d'assaut jeudi un quartier de Damas, le régime, qui a de nouveau échappé à des sanctions du Conseil de sécurité grâce à la Russie et à la Chine, affichant sa détermination à écraser la rébellion armée.
Des chars de l'armée syrienne ont pris d'assaut jeudi un quartier de Damas, le régime, qui a de nouveau échappé à des sanctions du Conseil de sécurité grâce à la Russie et à la Chine, affichant sa détermination à écraser la rébellion armée. — afp.com

Le quartier de Qaboun à Damas a été pris d'assaut jeudi pour la première fois par des chars de l'armée syrienne, a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), faisant état de «craintes de massacres» dans ce secteur.

«Plus de 15 chars et des transports de troupes blindés ont pris d'assaut la principale artère du quartier de Qaboun (est) et il y a des craintes de massacres dans le quartier», a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l'OSDH. Depuis cinq jours, Qaboun, à l'instar d'autres quartiers de la capitale est le théâtre de combats entre les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) et l'armée qui mène des bombardements notamment à l'aide d'hélicoptères.

>> Suivez la situation en Syrie en direct par ici

Une source de sécurité à Damas avait affirmé plus tôt dans la journée à l'AFP que jusqu'à présent, «l'armée avait fait preuve de retenue dans ses opérations».

Elle avait toutefois précisé qu'après l'attentat de mercredi qui a tué trois responsables de l'appareil sécuritaire syrien, dont le beau-frère du président Bachar al-Assad, l'armée était «décidée à utiliser toutes les armes en sa possession pour en finir avec les terroristes», terme utilisé par les autorités pour désigner les rebelles.