Deux soldats égyptiens tués dans le Sinaï

Avec Reuters

— 

Deux soldats égyptiens ont été tués par balles jeudi dans le nord du Sinaï, région frontalière avec Israël, a-t-on appris de sources militaire et médicale. Ils étaient en patrouille dans la ville de Cheikh Zouwaïd lorsqu'ils ont été pris pour cibles par deux Bédouins circulant à moto, ont rapporté des témoins.

Les conditions de sécurité dans le Sinaï se sont sensiblement dégradées depuis le renversement du président Hosni Moubarak en février 2011 à la faveur d'une insurrection populaire. Des groupes d'islamistes actifs dans le nord de la péninsule désertique ont attaqué à plusieurs reprises des postes de police ainsi qu'un gazoduc permettant l'exportation de gaz vers Israël et la Jordanie.