Mali: Les trois otages européens libérés évacués au Burkina

© 2012 AFP

— 

Les trois otages européens libérés mercredi dans le nord du Mali par un groupe islamiste sont arrivés jeudi "sains et saufs" au Burkina Faso, a annoncé à l'AFP un membre de la médiation burkinabè.
Les trois otages européens libérés mercredi dans le nord du Mali par un groupe islamiste sont arrivés jeudi "sains et saufs" au Burkina Faso, a annoncé à l'AFP un membre de la médiation burkinabè. — Issouf Sanogo afp.com

Les trois otages européens libérés mercredi dans le nord du Mali par un groupe islamiste sont arrivés jeudi «sains et saufs» au Burkina Faso, a annoncé à l'AFP un membre de la médiation burkinabè.

«Nous sommes à Gorom-Gorom (ville du nord du Burkina, ndlr). Nous avons tous les otages», qui sont «sains et saufs, tout le monde se porte bien», a déclaré cette source. Cet émissaire a précisé que l'arrivée à Ouagadougou était prévue à la mi-journée après cette escale.

Un des groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), allié d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avait annoncé mercredi la libération des trois otages, deux Espagnols dont une femme et une Italienne, enlevés en octobre 2011 en Algérie. Mohamed Ould Hicham, un dirigeant du Mujao, avait affirmé que ces libérations avaient été obtenues en échange de celles de trois prisonniers islamistes «dans un pays musulman» qu'il n'a pas cité et du paiement d'une rançon dont il n'a pas donné le montant, promettant ces informations pour plus tard.