Le chef des observateurs de l'ONU en Syrie repart à Genève

Avec Reuters

— 

Le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, a quitté Damas pour rejoindre Genève jeudi, à la veille de l'expiration du mandat de 90 jours de la mission de supervision des Nations unies (Misnus).

«Je pars avec la satisfaction d'avoir, avec 400 hommes et femmes courageux, fait de mon mieux dans des circonstances très difficiles», a déclaré l'officier norvégien avant son départ, lors d'une conférence de presse à l'hôtel Dama Rose, où les observateurs ont élu domicile. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit ce jeudi pour décider de prolonger ou non la mission.

>> Suivez l'actualité de la Syrie en live par ici

«Pour le bien du peuple syrien, il faut que le Conseil de sécurité prenne efficacement les choses en main et fasse preuve d'une réelle unité autour d'un plan politique qui réponde aux aspirations du peuple syrien et soit accepté par les parties», a déclaré le chef des observateurs. «Le gouvernement et l'opposition doivent montrer leur volonté de faire les concessions nécessaires et s'asseoir à la table de négociations», a-t-il ajouté. Les observateurs de l'ONU, impuissants à enrayer la violence sur le terrain, ont suspendu leurs patrouilles le mois dernier après une série d'attaques visant leurs convois.