Attentat anti-israélien en Bulgarie: Nouveau bilan de huit morts dont le kamikaze,

VIOLENCES L'attentat a été commis par un kamikaze qui n'a pas encore été identifié...

B.D. avec agences

— 

L'attentat anti-israélien en Bulgarie, qui a entraîné mercredi la mort d'au moins huit personnes, selon un nouveau bilan, a été commis par un kamikaze, a annoncé jeudi le ministre bulgare de l'Intérieur, Tsvetan Tsvetanov, sur place à l'aéroport de Bourgas , au bord de la Mer Noire.
L'attentat anti-israélien en Bulgarie, qui a entraîné mercredi la mort d'au moins huit personnes, selon un nouveau bilan, a été commis par un kamikaze, a annoncé jeudi le ministre bulgare de l'Intérieur, Tsvetan Tsvetanov, sur place à l'aéroport de Bourgas , au bord de la Mer Noire. — afp.com

L'attentat anti-israélien de mercredi en Bulgarie a été commis par un kamikaze non encore identifié, a annoncé ce jeudi le ministre bulgare de l'Intérieur, Tsvetan Tsvetanov, faisant état d'un bilan qui s'est alourdi à huit morts: six Israéliens un Bulgare, et le kamikaze.

«L'explosion a été provoquée par un homme qui est mort dans l'attentat et dont l'identité exacte n'est pas établie. Son document de voyage était un faux permis de conduire délivré dans l'Etat du Michigan», aux Etats-Unis, a indiqué le ministre sur place à l'aéroport de Bourgas, au bord de la Mer Noire. «Le kamikaze, habillé avec un short et qui portait un sac à dos, paraissait comme tout autre touriste. Il a déposé son sac dans le compartiment à bagages du bus où l'explosion s'est produite», a précisé le ministre.

31 autres Israéliens blessés dans l'attentat

L'attentat, attribué par Israël à l'Iran, a visé un autobus transférant au terminal des touristes israéliens descendus d'un avion charter et qui devaient se rendre ensuite vers la station balnéaire de Slantchev Briag, au nord de Bourgas. Selon Tsvetan Tsvetanov, les morts sont six touristes israéliens et le conducteur bulgare du bus, outre le kamikaze.

Quelque 31 autres Israéliens ont été blessés dans l'attentat, dont deux sont dans le coma. La plupart des blessés ont été hospitalisés à l'hôpital de Bourgas et devraient être rapatriés dans la journée en Israël, tandis que trois blessés graves ont été transférés dans un hôpital de Sofia. Cinq des Israéliens sont morts lors de l'explosion de l'autobus, une Israélienne est décédée de ses blessures alors qu'elle était transportée à Sofia et un Bulgare, le chauffeur de l'autobus, est décédé à l'hôpital de Bourgas, a encore précisé le ministre.

Israël dénonce «une offensive terroriste iranienne»

L'aéroport de Bourgas, fermé depuis l'attentat mercredi après-midi, sera rouvert ce jeudi en fin de journée, a indiqué Tsvetan Tsvetanov. Dès mercredi, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, avait mis en cause l'Iran, dénonçant «une offensive terroriste iranienne». «Tous les signes mènent à l'Iran», avait-il déclaré dans un communiqué. L'attentat coïncide jour pour jour avec le 18e anniversaire de l'attentat commis en 1994 contre la Mutuelle juive argentine (Amia) à Buenos Aires, qui avait fait 85 morts et 300 blessés, un attentat aussi imputé par Israël à l'Iran.

Selon le ministre israélien de la Défense, Ehoud Barak, qui s'exprimait à la radio publique israélienne, «l'attentat de Bourgas a été mené par des activistes du Hezbollah et commandité par l'Iran». Il a jugé qu'Israël est confronté à «une vague mondiale de terrorisme» commanditée par l'Iran. «Les réseaux d'Al-Qaida et du Jihad islamique mondial opèrent aussi», a-t-il ajouté, mentionnant une longue série de récentes attaques ou tentatives d'attaques qui ont visé des Israéliens à l'étranger, notamment au Kenya, en Thaïlande, en Azerbaïdjan, en Turquie, en Grèce, en Georgie ou encore à Chypre.

«Il y a des centaines de milliers d'Israéliens à l'étranger, et nos services de renseignements sont en contacts avec leurs homologues étrangers auxquels ils transmettent leurs informations», a encore dit Ehoud Barak. «Il y a souvent de très gros succès, mais cela ne marche pas toujours, et il faut continuer de vivre. Nous ferons tout notre possible pour retrouver les auteurs de l'attentat de Bourgas et leurs commanditaires afin de les punir», a-t-il ajouté.