Annan réclame au Conseil de sécurité de l'ONU une mise en garde sur la Syrie

Reuters

— 

Le nouveau massacre imputé au régime de Bachar al-Assad montre que les résolutions des Nations unies sont ignorées en Syrie et il est impératif de faire savoir que cela aura des conséquences, écrit Kofi Annan dans une lettre adressée ce vendredi au Conseil de sécurité.

Le régime syrien a violé ses engagements contenus dans le plan de paix avec l'utilisation d'artillerie, de chars et d'hélicoptères contre le village de Tremsa, ajoute l'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe dans cette lettre que Reuters a pu consulter.

«Il nous est une nouvelle fois rappelé de manière tragique et macabre que les résolutions du Conseil continuent d'être ignorées», écrit Kofi Annan, invitant les membres du Conseil à adresser une mise en garde. «C'est impératif et cela ne saurait être plus urgent à la lumière des événements en cours.»