Clinton incite la Birmanie à «poursuivre» ses réformes

Reuters

— 

Hillary Clinton a exhorté ce vendredi le président birman à poursuivre les réformes politiques et économiques entreprises depuis son arrivée au pouvoir, en mars 2011, après presque un demi-siècle de régime militaire. «Nous voulons que vous poursuiviez en ce sens. Nous sommes pleinement mobilisés», a déclaré la secrétaire d'Etat américaine au cours d'une rencontre avec Thein Sein. Elle a décrit le président birman comme un chef d'Etat «qui a su faire grandement avancer la Birmanie en très peu de temps».

Depuis sa prise de fonction, cet ancien général de la junte militaire a entamé une libéralisation de l'économie birmane, libéré plus de 670 prisonniers politiques, accordé une plus grande liberté à la presse, légalisé les manifestations et entamé des négociations de paix avec des groupes rebelles. «Je suis ravi de constater que nos relations bilatérales progressent aussi remarquablement», a déclaré Thein Sein. «La Birmanie a pris le chemin de la démocratie pour construire une nouvelle nation par le biais d'une transition pacifique.»

Cette entrevue a eu lieu à l'occasion d'une conférence commerciale à Siem Reap, au Cambodge, alors que les Etats-Unis ont allégé les sanctions afin d'autoriser les entreprises américaines à investir en Birmanie mercredi