Mexique: Lopez Obrador va contester le résultat de la présidentielle

Reuters

— 

Andres Manuel Lopez Obrador, candidat malheureux de la gauche mexicaine à l'élection présidentielle du 1er juillet, a annoncé jeudi son intention de contester le résultat du scrutin devant la justice, accusant le vainqueur d'achats de voix. Selon le décompte final, certifié dimanche par l'Institut électoral fédéral, Enrique Pena Nieto, candidat du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI, centriste) a obtenu 19,2 millions des voix, soit 38,21%, contre 15,9 millions, soit 31,59%, à Andres Manuel Lopez Obrador.

Ce dernier dit avoir la preuve que le vainqueur a acheté cinq millions de voix avec l'aide de gouverneurs locaux. «La vaste opération d'achat de voix a été menée avant le scrutin et le jour-même», a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse. Le candidat du Parti de la révolution démocratique (PRD) a en outre promis de dévoiler la semaine prochaine un «plan national pour la défense de la démocratie et de la dignité du Mexique».

Le tribunal électoral a jusqu'au 6 septembre pour évaluer le bien-fondé des plaintes et ne pourra proclamer officiellement Pena Nieto président du Mexique qu'à cette date. En 2006, Manuel Lopez Obrador, ancien maire de Mexico, avait déjà demandé un recomptage des voix après avoir perdu de peu l'élection présidentielle remportée par Felipe Calderon.

Refusant de reconnaître sa défaite, il avait organisé de grandes manifestations qui avaient paralysé une bonne partie de la capitale pendant plusieurs semaines. Le candidat du PRD n'a cette fois pas lancé d'appel à la mobilisation.