Italie: La taxe foncière a rapporté près de 10 milliards en six mois

Reuters

— 

Le rétablissement de la taxe foncière a déjà permis à l'Etat italien de prélever 9,55 milliards d'euros depuis le début de l'année, s'est félicité samedi le ministère de l'Economie.

Quelque 23,8 millions de contribuables ont dû verser en moyenne 400 euros pour s'acquitter de cet impôt sur les résidences principales. Le ministère prévoit une recette totale de 20,1 milliards à la fin de l'année.

Supprimée en 2008 par le précédent gouvernement de Silvio Berlusconi, cette taxe avait été réintroduite par le président du Conseil Mario Monti dans le cadre du plan d'austérité adopté en décembre dernier.

Il s'agit de l'une des mesures les plus impopulaires parmi toutes celles mises en place par l'actuel gouvernement pour renflouer les caisses de l'Etat