La Chine juge «inacceptables» les propos d'Hillary Clinton sur la Syrie

Reuters

— 

La Chine a jugé ce samedi «totalement inacceptables» les propos d'Hillary Clinton déclarant que Pékin et Moscou auraient à «payer un prix» pour leur refus de favoriser la mise à l'écart de Bachar al Assad en Syrie.

«Au sujet du problème syrien, la position juste et constructive de la Chine et sa contribution aux efforts diplomatiques jouissent d'une large reconnaissance et du soutien des parties concernées au sein de la communauté internationale», a déclaré Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

«Toute parole ou tout acte calomniant la Chine et semant la discorde entre la Chine et d'autres pays restera vain.»