Canada: Une ministre démissionne à cause du scandale provoqué par ses notes de frais

Reuters

— 

Bev Oda, ministre canadienne de la Coopération internationale impliquée dans un scandale de notes de frais extravagantes, a annoncé mardi qu'elle abandonnerait son poste de ministre et de députée à la fin du mois.

Elle n'a donné aucune explication dans son communiqué de démission mais en avril, l'intéressée avait été contrainte de s'excuser et de rembourser des frais de voyage jugés extravagants, notamment un verre de jus d'orange commandé à l'hôtel Savoy de Londres pour la modique somme de 16 dollars.

Elle avait également réclamé et obtenu de changer d'hôtel pour loger dans un établissement au double du prix prévu au départ. La ministre avait enfin présenté une facture de 3.000 dollars pour l'utilisation d'une limousine. Devant l'émotion provoquée dans l'opinion publique, Bev Oda avait alors dû rembourser de sa poche les dépenses supplémentaires.

Pour sa part, le Premier ministre, Stephen Harper, a tenu à vanter l'action de Bev Oda à la tête de son ministère en rappelant dans un communiqué que «sous son impulsion, le Canada a honoré avant l'échéance son engagement de doubler son aide à l'Afrique».