Bachar al-Assad dit regretter la destruction de l'avion turc

Reuters

— 

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré ce mardi dans une interview à un quotidien turc qu'il aurait souhaité que les forces syriennes n'abattent pas un avion de combat turc le 22 juin dernier.

«Nous avons appris que (l'avion) appartenait à la Turquie après l'avoir abattu. Je le dis et je le pense à 100%: "si seulement nous ne l'avions pas abattu"», a déclaré Assad dans une interview à Cumhuriyet publiée ce mardi. La Syrie fera tout pour éviter que les tensions avec la Turquie ne débouchent sur une guerre ouverte entre les deux pays, a ajouté le chef de l'Etat syrien.

Acte hostile

Après la destruction d'un F-4 Phantom turc par l'armée syrienne le 22 juin, la Turquie, dénonçant un acte hostile, a prévenu qu'elle renforcerait sa sécurité dans la région tout en excluant un conflit armé avec Damas et a déployé la semaine dernière des troupes le long de la frontière avec la Syrie à titre préventif.

Les relations entre les deux anciens alliés se sont détérioriées depuis le début de la répression des manifestations anti-gouvernementales en Syrie qui a fait plus de 10.000 morts depuis mi-mars 2011 selon l'ONU. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a dénoncé à de multiples reprises la répression orchestrée par les forces syriennes et la Turquie accueille de nombreux réfugiés syriens fuyant les violences et des membres de l'Armée syrienne libre (ASL), composée majoritairement de déserteurs de l'armée régulière syrienne.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.