Italie: la Ligue du Nord choisit un nouveau chef

Reuters

— 

La Ligue du Nord italienne va se choisir ce week-end un nouveau chef qui tentera de relancer le parti populiste et anti-immigration aux élections législatives de l'an prochain.
Après la démission de son fondateur Umberto Bossi, mis en cause en avril dans des affaires de corruption, la «Legha», aujourd'hui dans l'opposition et en chute libre lors des dernières élections locales, devrait désigner l'ancien ministre de l'Intérieur Roberto Maroni.

Poursuites judiciaires

«Maroni est le candidat idéal pour conduire la Ligue du Nord», a dit le maire de Vérone, Flavio Tosi. «Nous avons besoin de changement, nous devons montrer que nous avons tourné une page.» Roberto Maroni devrait annoncer samedi sa candidature à la succession de Bossi, à la veille du congrès du parti qui réunira 5.000 militants dans la banlieue de Milan. Selon un récent sondage SWG, Maroni est la personnalité de centre droit la plus populaire.
Umberto Bossi et deux de ses fils, Renzo et Riccardo, font l'objet d'une enquête pour détournement de fonds publics. Bossi a démissionné à la suite d'accusations selon lesquelles il aurait utilisé de l'argent public pour financer la rénovation de sa villa et les vacances de ses enfants.