Soudan: la police disperse des manifestants près de Khartoum

Avec Reuters

— 

La police soudanaise a dispersé ce  vendredi à coup de grenades lacrymogènes des dizaines de manifestants qui s'étaient rassemblés devant l'une des plus grandes mosquées de la capitale, Khartoum, rapporte un journaliste de Reuters. Les manifestants, qui s'étaient regroupés à l'issue de la grande prière du vendredi, protestaient contre les effets de mesures d'austérité décidées par le gouvernement.

Le Soudan, où les prix des denrées alimentaires se sont envolés, est depuis la mi-juin le théâtre de manifestations contre la décision du gouvernement de supprimer les subventions sur les carburants, de réduire les effectifs de la fonction publique et d'augmenter les impôts pour tenter de résorber le déficit budgétaire. Au départ confinées aux campus universitaires et surtout organisées par les étudiants, les manifestations ont aujourd'hui gagné la capitale.