Un traitement anti-obésité mis en vente

— 

Alors que plus d'un tiers des Américains sont obèses, l'agence américaine du médicament FDA (Food and Drug Administration) a autorisé mardi la mise sur le marché du Belviq (ou Lorcaserin), un nouveau médicament anti-obésité des laboratoires Arena. Ce dernier avait été rejeté une première fois en 2010, avant d'être modifié pour obtenir l'approbation de la FDA, rapporte RFI.

Effets secondaires
Le Belviq fonctionne en activant un récepteur de sérotonine dans le cerveau, ce qui provoque une moindre sensation de faim pour les personnes sous traitement, explique la FDA. Non seulement, celles-ci auront moins faim de manière générale, mais elles se sentiront rassasiées après avoir mangé de petites quantités. Néanmoins, la FDA prévient : le Belviq est contre-indiqué pour les femmes enceintes et présente de sérieux effets secondaires.Corentin Chauvel