L'église de la Nativité, à Bethléem, a besoin d'argent pour être réparée

Avec Reuters

— 

Le sort de l'église de la Nativité, à Béthléem, pourrait être décidé ce week-end. Les Palestiniens espèrent convaincre l'Unesco (l'organisation des Nations unies qui établit notamment la liste du patrimoine mondial) de classer l'église de la Nativité sur la liste du patrimoine mondial en péril, afin d'obtenir des fonds pour sa réparation. La question doit être examinée lors de la réunion annuelle du Comité du patrimoine mondial qui s'ouvre vendredi à Saint-Pétersbourg. Le vote est attendu samedi ou dimanche.

L'église de la Nativité, qui est une basilique, a été construite au IVe siècle au-dessus d'une grotte où la tradition chrétienne situe la naissance de Jésus. Cette église a besoin de réparations, notamment pour son toit. L'Autorité palestinienne est à court d'argent. L'édifice, qui accueille deux millions de visiteurs depuis ces dernières années, a réuni seulement trois millions de dollars pour le chantier, une petite fraction de la somme promise par la communauté internationale.