Italie: Le président s'inquiète des tensions entre partis pro-Monti

Reuters

— 

Le président italien Giorgio Napolitano a exprimé jeudi son inquiétude face aux tensions croissantes entre partis de la coalition soutenant le gouvernement de Mario Monti au Parlement, à quelques heures de l'ouverture du sommet européen de Bruxelles. Dans un communiqué, il salue le soutien accordé par le Parlement, qui a voté à quatre reprises la confiance à Mario Monti sur l'accélération de sa réforme du code du travail, lui donnant ainsi son feu vert pour négocier à Bruxelles.

Préoccupé

«Il est cependant préocuppant que dans le même temps, les différents et les conflits augmentent parmi les partis qui soutiennent le gouvernement», ajoute le président italien.
Isolé face à des responsables politiques qui prennent leurs marques en vue des élections législatives du printemps 2013, Monti cherche une solution européenne qui peine à se dessiner. Mario Monti fait également l'objet de pressions croissantes pour obtenir le soutien de l'Union européenne à Bruxelles en faveur de mesures de relance de la croissance.