Nigeria: La secte islamiste Boko Haram attaque une prison et libère 40 détenus

Reuters

— 

La secte islamiste Boko Haram, qui veut établir une Etat islamique au Nigeria, a attaqué dimanche une prison dans l'Etat de Yobe, dans le nord du Nigeria, libérant 40 détenus, a annoncé la police. 

Deux des attaquants ont été abattus, a indiqué le commissaire de police Patrick Egbuniwe. Leurs corps ont été emmenés par les membres de la secte. Plusieurs policiers ont été blessés.

De nombreuses attaques

Plusieurs attaques de prison ont été mises sur le compte de Boko Haram ces derniers temps. Mardi dernier, des affrontements entre les membres de la secte et les forces de sécurité à Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe, avaient fait 40 morts.

La secte, qui est basée dans l'Etat de Yobe, demande régulièrement la libération de ses membres. Plusieurs centaines de personnes ont trouvé la mort depuis le début des attentats de Boko Haram il y a plus de deux ans.