Israël menace Gaza de représailles en cas de non-respect de la trêve

© 2011 AFP

— 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a menacé dimanche d'agir «encore plus fermement» contre les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, si la trêve fragile annoncée samedi n'était pas respectée.

«Concernant la situation dans le Sud, l'armée israélienne a agi fermement contre ceux qui tentent de nous atteindre, et si nécessaire, elle agira encore plus fermement», a déclaré M. Netanyahu à l'ouverture de la réunion hebdomadaire de son cabinet. «Notre politique est d'agir avec force pour assurer le calme et la sécurité des habitants du sud d'Israël», a-t-il affirmé.

Ces déclarations interviennent alors que le calme prévalait dimanche matin entre Israël et les groupes palestiniens armés de Gaza. Le Hamas au pouvoir à Gaza s'est dit prêt samedi à respecter une trêve avec Israël, sous réserve de réciprocité, après une nouvelle journée de violences.

Aucun tir de roquette sur Israël n'a été signalé depuis le début de la trêve, samedi à minuit (21hGMT), a indiqué un porte-parole de l'armée à l'AFP.