L'avion turc abattu par la Syrie se trouvait dans l'espace aérien international, selon la Turquie

— 

L'avion de combat turc abattu vendredi par la Syrie se trouvait dans l'espace aérien international, et non dans l'espace syrien, au moment où il a été frappé par la défense syrienne, a déclaré dimanche le ministre turc des Affaires étrangères.

«D'après nos conclusions, notre avion a été abattu dans l'espace aérien international, à 13 milles nautiques de la Syrie», a dit Ahmet Davutoglu sur la chaîne de télévision publique TRT. Le ministre a insisté sur le fait que le F-4 Phantom turc volait seul et n'avait «aucune mission, y compris de récolte d'informations, au dessus de la Syrie».

Davutoglu a cependant reconnu que l'appareil était entré un moment dans l'espace aérien syrien lors de l'incident vendredi. «L'appareil n'a montré aucun signe d'hostilité envers la Syrie et a été abattu 15 minutes environ après avoir violé momentanément l'espace syrien», a-t-il dit.

Davutoglu a ajouté que les radars turcs ont demandé aux deux pilotes de l'appareil de quitter l'espace syrien, mais qu'aucun avertissement n'est venu de la Syrie. «Les Syriens savaient bien qu'il s'agissait d'un avion militaire turc et la nature de sa mission», a-t-il ajouté. Le ministre a précisé que l'avion effectuait sans armes une mission d'entraînement et de test d'un système radar en Méditerranée.