Avion turc abattu : Ankara durcit le ton contre la Syrie et en appelle à l'Otan

© 2012 AFP

— 

La Turquie a accusé dimanche la Syrie d'avoir abattu un de ses avions de combat dans l'espace aérien international et non dans l'espace syrien comme l'affirme Damas, et a demandé une réunion urgente avec ses alliés de l'Otan sur ce grave incident.
La Turquie a accusé dimanche la Syrie d'avoir abattu un de ses avions de combat dans l'espace aérien international et non dans l'espace syrien comme l'affirme Damas, et a demandé une réunion urgente avec ses alliés de l'Otan sur ce grave incident. — Kayhan Ozer afp.com

La Turquie a accusé dimanche la Syrie d'avoir abattu un de ses avions de combat dans l'espace aérien international et non dans l'espace syrien comme l'affirme Damas, et a demandé une réunion urgente avec ses alliés de l'Otan sur ce grave incident.

"D'après nos conclusions, notre avion a été abattu dans l'espace aérien international, à 13 milles nautiques de la Syrie", a déclaré à la télévision le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

Il a insisté sur le fait que le F-4 Phantom volait seul, vendredi, et n'avait "aucune mission, y compris de collecte d'informations, au-dessus de la Syrie".

M. Davutoglu a cependant reconnu que l'appareil, qui effectuait sans armes une mission d'entraînement et de test d'un système radar en Méditerranée, était entré un moment dans l'espace syrien mais qu'il a été détruit 15 minutes après cette violation involontaire, sans avertissement au préalable. "L'appareil est ensuite tombé dans les eaux syriennes", a-t-il dit.

L'Otan a confirmé dimanche qu'une réunion du Conseil de l'Atlantique nord se tiendra mardi à Bruxelles, comme l'a demandé la Turquie, a indiqué son porte-parole Oana Lungescu.