Chine: L'arrimage d'une capsule spatiale retransmis en direct à la télévision

Reuters

— 

La Chine a réussi dimanche son premier arrimage manuel entre la capsule spatiale «Shenzhou 9», placée en orbite il y a une semaine, et le module orbital «Tiangong 1» («Palais céleste») lancé en septembre.

Ce succès marque une nouvelle étape de l'ambitieux programme spatial de la Chine, qui veut disposer d'ici 2020 d'une station orbitale pleinement opérationnelle.

La capsule «Shenzhou 9» et les trois taïkonautes à son bord, parmi lesquels figure Liu Yang, première femme chinoise dans l'espace, s'est séparée pendant deux minutes de près de 400 mètres du module «Tiangong 1» avant de se reconnecter sous le contrôle manuel des taïkonautes.

«Contrairement à l'arrimage automatique, l'arrimage manuel est plus difficile à réaliser en termes de contrôle de trajectoire», a déclaré samedi Xie Jianfeng, spécialiste des sciences spatiales, à l'agence Chine nouvelle. L'opération a été retransmise en direct par la télévision chinoise.