L'Iran appelle à l'apaisement après qu'un avion turc a été abattu par la Syrie

Reuters

— 

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a appelé samedi soir la Turquie et la Syrie à faire preuve de retenue après qu'un avion turc F-4 a été abattu par l'armée syrienne vendredi, a déclaré son ministère.

Lors d'un entretien téléphonique avec le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, Salehi a dit espérer que les deux parties «régleraient le problème par des voies pacifiques pour préserver la stabilité de la région», selon un communiqué publié sur le site Internet du ministère iranien des Affaires étrangères.

L'Iran soutient le président Bachar al Assad depuis le début du mouvement de contestation du régime en mars 2011, alors que la crise syrienne prend des allures de guerre civile. Les autorités syriennes affirment que l'appareil volait à basse altitude au-dessus des eaux territoriales de la Syrie lorsqu'il a été abattu.

Les spécialistes s'interrogent sur les raisons qui ont conduit la Syrie à abattre l'appareil turc qui se trouvait proche d'un couloir aérien reliant la Turquie aux bases turques du nord de Chypre. Syriens et Turcs, qui ont uni leurs efforts pour tenter de retrouver les deux pilotes de l'avion, semblent ne pas vouloir en arriver à une confrontation militaire.