Le Mexique sans président

©2006 20 minutes

— 

Les Mexicains attendent leur vainqueur. Les candidats de la gauche et de la droite ont tous deux revendiqué leur victoire à la présidentielle de dimanche au Mexique, faute d'annonce officielle des résultats. « La marge de différence entre le premier et le deuxième est très étroite ; il n'est pas possible d'annoncer le vainqueur », a déclaré hier le président de l'Institut fédéral électoral, Luis Ugalde. Le nom du prochain président mexicain ne devrait pas être connu avant demain.

Chaque camp s'affirme vainqueur, et en particulier le candidat de la gauche, Andres Manuel Lopez Obrador. Dès la clôture du scrutin, ses sympathisants se sont rassemblés dans le centre de la capitale, en scandant « non à la fraude », en souvenir de la présidentielle de 1988, perdue mystérieusement par la gauche.